Vous avez une question ou besoin d'un devis personnalisé?

Contactez nous au +225 02 64 64 71 ou Inscrivez vous

CAN 2019 : La CAF disqualifie la Sierra Leone, le Kenya et le Ghana dansent…

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé, le lundi 3 décembre 2018, que la Sierra Leone était disqualifiée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Une décision qui qualifie d’office le Kenya et le Ghana pour les phases finales.

La Sierra Leone peut d’ores et déjà dire adieu à la CAN 2019, avant même la 6ème et dernière journée des éliminatoires où elle devait recevoir, le vendredi 22 mars 2019, l’Ethiopie. Elle a été disqualifiée, le lundi 3 décembre 2018, par la Confédération africaine de football (CAF) qui n’a toutefois pas donné les raisons de cette décision. « Lors de sa réunion du vendredi 30 novembre 2018 à Accra, le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football a statué sur le cas de la Sierra Leone pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. Sierra Leone disqualifiée des éliminatoires et les résultats de ses matches annulés. », peut-on lire sur le site officiel de la CAF.

L’instance confédérale du football africain ne précise pas la raison de la disqualification de la Sierra Leone. Mais cette décision pourrait avoir un lien avec la suspension de ce pays par la Fifa pour ingérence gouvernementale.

En effet, la Fifa reproche aux autorités l'éviction de la présidente de la SLFA Isha Johansen et du secrétaire général Chris Kamara par le ministre des Sports, pour des soupçons de corruption, matches truqués et direction défaillante.

Cette décision de la CAF ne devrait d’ailleurs pas surprendre. Les trois derniers matchs de la Sierra Leone, contre le Ghana les 12 et 16 octobre, et le Kenya le 16 novembre, n’avaient pu être disputés pour cette raison. La CAF a annulé les deux matches joués par la Sierra Leone contre le Kenya (2-1) et l’Éthiopie (0-1).

Le classement du groupe F s’établit donc comme suit : 1-Kenya, 7 points (+4). 2-Ghana, 6 points (+4). 3-Ethiopie, 1 point (-8).

Par cette énième sanction, nos gouvernants doivent que leur ingérence intempestive et inopportune dans les affaires du football fait plus de tort aux fans de cette discipline sportive.

 

Adolphe Angoua de linfodrome