Vous avez une question ou besoin d'un devis personnalisé?

Contactez nous au +225 02 64 64 71 ou Inscrivez vous

Côte d'Ivoire: Le service minimum supprimé, le chu de Yopougon sous haute surveillance

Santé

 

© koaci.com - Vendredi 9 Novembre 2018 -Au cinquième jour de grève entamée par tous les agents de santé, regroupés au sein d'une coalition dite "Coordisanté" le mouvement se durcit avec la suppression du service minimum, comme constaté sur place par Koaci.com ce vendredi.

Le mouvement de grève entamé par la Coordisanté le lundi 05 novembre dans tous les centres hospitaliers du pays prend de l'ampleur. Tandis que la coalition des 14 syndicats tente d’infléchir le gouvernement , Infirmiers, sages femmes, aides soignants et bien d'autres maillons du système se serrent les coudes et poursuivent avec détermination l’action entreprise il y a cinq jours. 
Ce vendredi, le mouvement s'est encore durcit, notamment avec la suppression du service minimum, comme constaté au chu de Yopougon. Cette décision de dernière a été précipitée par une arrestation jeudi soir, de deux agents de santé à Abidjan dans la commune de Marcory.
À cette heure donc, seuls les médecins non grévistes regroupés au sein d'un syndicat dit synacass-ci, assurent le service. Mais force est de constater la difficulté pour ces derniers d'assurer les soins. " Il faut reconnaître que sans les infirmiers, la dynamique sanitaire ne peut se faire. Alors on espère vraiment un règlement rapide de leur situation, sachant qu'ils représentent 90% des hôpitaux, Aide-soignants et autres avec" comme un chirurgien pédiatre auchu de Yopougon Rechercher chu de Yopougon sous le saut de l'anonymat.
Mercredi soir sur les antennes, alors que le gouvernement par la voix du ministre de l'emploi affichait une fermeté à ne faire aucune concession, les forces de sécurité ont été déployées dans les chu de la capitale économique Abidjan, comme constaté avec la brigade anti-émeute au chu de Yopougon.

Adriel de koaci.com